Created jtemplate joomla templates

Remise dans leur habitat naturel de 3 crocodiles qui étaient élevés en captivité

En date du 24 février 2021, l'Office Burundais pour la Protection de l'Environnement (OBPE) a procédé à la remise dans leur habitat naturel (rivière de la Rusizi) de 3 crocodiles qui étaient élevés en captivité dans un menage du quartier Kabonda dans la commune Mukaza. Cette activité fait suite à d'autres activités similaires déjà réalisées par cette institution dans sa mission de conserver la biodiversité.

croco cro

Réception d'un don de l'outillage intervenant dans le domaine du froid

En date du 23 février 2021, le Ministère de l'Environnement, de l'Agriculture et de l'Elevage a reçu, à travers l'Office Burundais pour la Protection de l'Environnement (OBPE) un don de l'outillage intervenant dans le domaine du froid de la part de l'Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) via le Bureau National Ozone. La réception a eu lieu en présence des Représentant du Ministre de l'Environnement, de l'Agriculture et de l'Elevage (Directeur Général de l'OBPE et le Directeur Général de l'Environnement des Ressources en Eaux et Assainissement), les membres du Bureau National Ozone et les média. Il s'agit de l'outillage d'entretien des équipements frigorifiques et de climatisation, outillage de récupération des gaz, outillage de mise en service, les détecteurs électroniques des Substances Appauvrissant la couche d'Ozone (SAO), etc. Ces outillages seront distribués aux établissements d'enseignements professionnel et universitaires ayant dans leurs programmes de formation les techniques du froid ainsi qu'aux ateliers/sociétés (frigoristes) oeuvrant dans le domaine du froid. Ces activités entrent dans le processus de la mise en oeuvre du protocole de Montréal relatif aux SAO au Burundi. 

stock  stockk 

DEMENTI DES RUMEURS DE DETOURNEMENT

A travers la note N0 Réf: 770/02/175/DF/2020  de Monsieur NIYONGABO Alphonse, Directeur des Forêts dont l’objet est la dénonciation des marchés de fourniture du matériel des pépinières hors saison et qualifiant ces marchés de fictifs et qui seraient  réalisés pour détourner les fonds publics. Ces rumeurs ont été reprises par le journal en ligne SOS media Burundi dans un article paru au 31 décembre 2020 et intitulé  « Bujumbura : l’Office Burundais pour la Protection de l’Environnement miné par la corruption ».

Consécutivement à ces rumeurs, la Direction Générale de l’Office Burundais pour la Protection de l’Environnement (OBPE) voudrait porter à l’attention du public en général et de ses partenaires en particulier que les faits ci-haut cités sont sans fondement et sont le fruit de sabotage et la tentative de ternir l’image de l’OBPE entamée par Monsieur NIYONGABO Alphonse avant même d’être nommé comme Directeur des Forêts en mars 2019.

S’agissant des marchés publics pointés du doigt par Monsieur NIYONGABO Alphonse, l’OBPE porte à la connaissance de l’opinion tant nationale qu’internationale que ces marchés ont été exécutés dans le respect des normes et procédures du Code des Marchés Publics de la République du Burundi. Toute personne désireuse de connaitre la vérité peut visiter les documents de passation de ces marchés à l’OBPE ou à la Direction Nationale de Contrôle des Marchés Publics.

Formation des diffrérents Experts sectoriels sur le système MRV

Il s'est tenu dans les enceintes du Bar-Restaurant "LA DETENTE" une séance de formation en ligne des Experts du secteur de l'énergie, agriculture, forêts et autres sur le système MRV ainsi que les informations à envoyer à la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques. Cette formation s'est déroulée du 1 au 3 décembre 2020. Au cours de cette formation, les participants ont suivi les différentes présentations, ont fait des échanges sur la matière présentée et enfin les participants ont effectué d'exercices d'évaluation.

Formation des Techniciens Frigoristes sur les technologies de détection des Substances Appauvrissant la couche d'Ozone

Dans le cadre de la mise en oeuvre du protocole de Montréal dont l'objectif est de réduire ou d'éliminer complètement les substances qui réduisent la couche d'ozone,l'Office Burundais pour la Protection de l'Environnement en collaboration avec le Bureau National Ozone a organisé en date du 28 juillet 2020,  une formation à l'intention des Techniciens Frigoristes provenant dans différets atéliers et entreprises légalement reconnus et qui avaient bénéficié d'un appui en équipement lors de la célébration de la journée internationale de la protection  de la couche d'ozone en date du 16 septembre 2019. Cette formation s'est déroulée dans les enceintes du Restaurant Chez André. 

L'objectif de cet atelier était de:

- s'enquérir sur l'état des lieux des équipements distribués aux ateliers et entreprises du froid;
- Renforcement les capacités des techniciens frigoristes en vue d'éviter des fuites éventuelles lors des travaux d'installation et d'entretien des équipements frigorifiques;
- Identification éléctronique des SAO utilisées dans les équipements du froid.

ouvertLes activités de cet atelier ont été ouvertes par le Directeur Général de l'Office Burundais pour la Protection de l'Environnement (OBPE), Monsieur HATUNGIMANA Berchmans. Dans son discours, le DG de l'OBPE a indiqué que dans le but de bien s’acquitter de ses obligations,  le Burundi a bénéficié d’un appui en Appareils électroniques de détection des SAO (Neutronics Refrigerant Analyser Mode Ultima ID Pro RI-700H) et (Refrigerant identifier for R 22) fournis l’Organisation des Nations unies pour le Développement Industriel (ONUDI). Après l’acquisition de ces outils, des séances de formation ont été organisées aussi bien à Bujumbura qu’à l’intérieur du pays à l’intention des membres des associations des agences en douane appelés communément les Déclarants et des Douaniers.

Considérant que les techniciens frigoristes constituent un groupe très important qui est au quotidien en contact avec les SAO dans leur métier, il s’est avéré nécessaire d’organiser une séance de formation à votre intention en vue de renforcer leurs capacités en matière d’identification des SAO et leurs alternatives et de réduction des fuites lors des travaux d’entretien ou d’installation des équipements frigorifiques mais aussi, pouvoir identifier électroniquement les SAO utilisées  dans ces équipements. D’où vous avez été invités à participer dans cet atelier de formation, a-t-il signifié.

Après la présentation du Plan de Gestion d'élimination des HCFC comme rappel sur les formations précédentes et des outils couramment utilisés dans le domaine du froid faite par le Consultant du Bureau National Ozone, Monsieur MANIRAKIZA Sylvestre, les participants ont échangé sur plusieurs points relatifs à l'efficacité des équipements reçus et ont mentionné les équipements qu'ils ont besoin pour bien accomplir leur métier. Finalement, les frigoristes ont eu l'occasion d'apprendre comment les SAO sont identifiées par des Détecteurs électroniques.

rappel interv prat

 Présentation sur le Plan de Gestion d'élimination des HCFC

   Echanges et discussions entre les participants    Pratique de détection électronique des SAO

 

 

 

 

 

 

 

logo
L’Office Burundais pour la Protection de l’Environnement a été créé par décret N° 100/240 du 29 Octobre 2014 portant création, missions, organisation et fonctionnement de l’Office.

Contact

Nous suivre sur:

Income Tax Planning

    View Service