Created jtemplate joomla templates

Stratégie Nationale et Plan d’Action en matière d’accès aux ressources génétiques et de partage des avantages découlant de leur utilisation au Burundi

la Stratégie Nationale et Plan d’Action sur la Biodiversité (2013-2020) (SNPAB) stipule qu’au Burundi, l’exploitation des ressources génétiques et des connaissances y associées se fait par une véritable biopiraterie. Cela est lié au fait qu’il n’existe pas encore une législation et une politique nationales en matière d’accès et de partage des avantages découlant de l’utilisation des ressources génétiques et des connaissances y associées. C’est ainsi que ce pays a dédié son objectif 17 de la SNPAB à la mise en œuvre du protocole de Nagoya. Cet objectif dit que «D’ici à 2015, les connaissances sur les enjeux relatifs à l’accès aux ressources génétiques et au partage juste et équitable des avantages découlant de leur utilisation sont améliorées, le Protocole de Nagoya est ratifié et une loi nationale y relative est en vigueur».

Ce document de stratégie rentre dans le cadre du projet «Ratification et Implémentation du Protocole de Nagoya relatif à l’Accès aux Ressources Génétiques et le Partage juste et équitable des avantages découlant de leur utilisation dans les pays de l’Espaces de la COMIFAC» sous le financement du PNUE/FEM. Ppur lire tout le document, cliquer ici.

Plan Stratégique de Recherche pour la mise en œuvre de la Stratégie Nationale et Plan d’Action sur la Biodiversité au Burundi (2016-2020)

Dans le souci de mettre à contribution toutes les activités de recherche faites sur la biodiversité, il est donc utile de mettre en place un cadre approprié pour que tous les acteurs puissent participer dans la mise en œuvre de la SNPAB. Ainsi, le Plan Stratégique de Recherche en Biodiversité (PSRB) est ici conçu en même temps comme un outil, un guide d’orientation et un cadre concerté des acteurs de la recherche. Ce plan est bâti à tel point qu’il participe à la mise en œuvre des objectifs nationaux de la SNPAB confectionnés sur base des Objectifs d’Aichi. Et dans sa conception, il s’agit d’un plan stratégique décliné de la SNPAB dont il entend opérationnaliser. Pour lire tout le document, cliquer ici.

Indicateurs pour le suivi et l’évaluation de la mise en oeuvre de la Stratégie Nationale et Plan d’Action sur la Biodiversité 2013-2020

Dans le but d’assurer le suivi et l’évaluation des progrès accomplis dans la mise en œuvre de la SNPAB, il a été indispensable de fixer des indicateurs. L’usage de ces indicateurs permettra l’évaluation du niveau d’exécution des activités prévues dans la stratégie et l’analyse des effets de la mise en oeuvre de la stratégie sur la biodiversité. Le présent document d’indicateurs constitue donc un outil important de tout acteur dans le domaine biodiversité.

Le Comité National de Biodiversité devra le prendre comme support dans sa mission de suivi et d’évaluation de la mise en oeuvre de la SNPAB. Au fur du temps, c’est sur base de ces indicateurs que le Comité National de Biodiversité devra confectionner des rapports sur la biodiversité et décider sur une révision prochaine de la SNPAB. Pour lire tout le document cliquer ici.

Objectifs Nationaux sur la Biodiversité (2013-2020)

Engagements du Burundi

Le Gouvernement du Burundi s’est engagé résolument, depuis les années 2000, à améliorer les conditions de vie de sa population. Il a souscrit aux Objectifs du Millénaire pour le Développement. A long terme, le Gouvernement a défini le cadre politique du développement économique et social du pays à travers la Vision Burundi 2025. Ce document indique que le Burundi mettra en place une politique agressive environnementale afin d’assurer une gestion durable des ressources naturelles. A court terme, les orientations du Burundi en matière de développement économique et social sont définies dans le Cadre Stratégique de Croissance et de Lutte contre la Pauvreté deuxième génération (CSLP II) couvrant la période 2011-2015.

Stratégie Nationale et Plan d’Actions pour le développement du secteur des Produits Forestiers Non Ligneux au Burundi

La SNPA PFNL définit la vision du pays pour permettre aux PFNL de contribuer davantage à la lutte contre la pauvreté et le renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations. À travers ce document, l'État devra poursuivre sa volonté en prenant des dispositions permettant de réduire, voire de supprimer, les interventions disparates, isolées et sans synergie. De ce fait, la SNPA PFNL devrait permettre de coordonner les initiatives, d'harmoniser les interventions des différents acteurs et d'offrir un cadre approprié de promotion et de valorisation des PFNL. Pour lire tout le document cliquer ici.

logo
L’Office Burundais pour la Protection de l’Environnement a été créé par décret N° 100/240 du 29 Octobre 2014 portant création, missions, organisation et fonctionnement de l’Office.

Contact

Nous suivre sur:

Income Tax Planning

    View Service