Created jtemplate joomla templates

Plan sectoriel d’Intégration de la Biodiversité au Ministère du Commerce, de l’Industrie, des Postes et du Tourisme

Le Ministère du Commerce, de l’Industrie, des Postes et du Tourisme considère que les ressources biologiques et les écosystèmes naturels constituent des biens économiques, susceptibles d’être utilisés ou transformés pour des fins marchandes, industrielles, artisanales et/ou touristiques. Le Burundi dispose de plusieurs écosystèmes et espèces qui fournissent plusieurs biens et services pour une grande population, voire même pour le monde entier à travers le commerce, l’industrie et le tourisme. Cependant, la destruction de la biodiversité est en train d’entraîner une carence des matières premières faunistiques et floristiques susceptibles de revitaliser le tissu industriel burundais ainsi que les secteurs touristique, artisanal et commercial.

La Constitution de la République du Burundi, par son article 35 dispose que « l’Etat assure la bonne gestion et l’exploitation des ressources naturelles du pays, tout en préservant l’environnement et la conservation de ses ressources pour les générations à venir ». La mise en œuvre de cet article fait appel à tous les acteurs. En effet, différentes parties prenantes manipulent la biodiversité à plusieurs fins, beaucoup ne se souciant pas de sa dégradation. Or, sa conservation de la biodiversité et l’utilisation durable des ressources biologiques nécessitent la participation de tous les acteurs.

C’est dans cette optique que la Stratégie Nationale et Plan d’Action sur la Biodiversité 2013-2020, prévoit l’intégration de la biodiversité dans les secteurs diversifiés de développement du pays. Le MCIPT est un des secteurs ayant la mainmise sur la biodiversité et son fonctionnement dépend beaucoup des ressources biologiques. C’est pour cette raison que ce ministère désire intégrer dans ses plans, projets, programmes et politiques, les activités liées à la conservation de la biodiversité et à l’utilisation rationnelle des ressources biologiques. L’objectif est de contribuer à l’assise d’un développement intégral harmonieux qui assure un meilleur compromis entre les produits dont les populations ont besoin et une gestion durable des écosystèmes et des espèces.

Le présent Plan Sectoriel d’Intégration de la Biodiversité du MCIPT a été élaboré dans le cadre du projet de révision de la Stratégie Nationale et Plan d’Action sur la Biodiversité et Développement du 5ème Rapport du Pays à la Convention sur la Diversité Biologique sous le financement du FEM/PNUE. Elaboré par une personne ressource du même ministère, ce Plan Sectoriel d’Intégration est également le résultat d’un atelier de consultations sectorielles qui a eu lieu en dates du 28 Février au 1 Mars 2013 qui regroupait les représentants de ce même ministère pour donner leurs contributions. Il est bâti autour des points principaux suivants: - Biodiversité au Ministère du Commerce, de l’Industrie, des Postes et du Tourisme; - Contraintes à la conservation de la biodiversité; - Plan stratégique d’intégration de la biodiversité au MCIPT. Le document est disponible ici.

 

logo
L’Office Burundais pour la Protection de l’Environnement a été créé par décret N° 100/240 du 29 Octobre 2014 portant création, missions, organisation et fonctionnement de l’Office.

Contact

Nous suivre sur:

Income Tax Planning

    View Service