Created jtemplate joomla templates

Formation des Déclarants sur les technologies de détection des Substances Appauvrissant la couche d'Ozone (SAO)

En date du 17 juin 2020, il s'est déroulé dans les enceintes du Restaurant la Détente sis à Bujumbura, un atelier de formation des Déclarants sur les technologies de détection des Substances Appauvrissant la couche d'Ozone (SAO), dans le cadre de la mise en oeuvre du protocole de Montréal relatif aux SAO.

ouverttLes activités de cet atelier ont été ouvertes par un discours du Directeur Général de l'Office  Burundais pour la Protection  de l'Environnement (OBPE), Monsieur HATUNGIMANA  Berchmans. Dans son propos, Monsieur le Directeur Général de l'OBPE a fait savoir que,  cette  nouvelle technologie va permettre de vérifier si le produit déclaré sur papier est  réellement le  produit importé et ainsi corriger les erreurs souvent commises dans  déclaration  des SAO importées. Il a saisi de l'occasion pour remercier vivement  l’Organisation des  Nations unies pour le  Développement Industriel (ONUDI).et le  Programme des Nations  Unies pour l’Environnement  (PNUE) pour leur appui technique  et  financier qui a permis  l’acquisition de ces appareils et  l’organisation de cet atelier de  formation.

present_________________________________________________ Avant de passer aux travaux pratiques, des Déclarants ont suivi deux présentations faites par le Consultant du Bureau National Ozone, Monsieur Sylvestre MANIRAKIZA, l'une sur les Substances Appauvrissant la couche d'Ozone au cours de laquelle, il a développé la notion d'appauvrissement de la couche d'ozone, les différents utilisations des   SAO, les effets de l'appauvrissement de la couches d'ozone , le commerce et vente des SAO. La deuxième présentation a concerné l'Identification des ASO et les Alternatives. Sur ce point, le Consultant a fait un rappel sur la nomenclature, emballage et étiquetage des SAO. Il par la suite introduit la notion d'identification électronique utilisants des détecteurs. Avec des photos à l'appui, il a montré les différentes sortes des déteteurs ainsi que leurs systèmes de fonctionnement.

La majeur partie de cet atelier de formation  a été consacrée aux travaux pratiques pendant lesquels les Décrarants, guidés par le Consultant ont pu voir comment les SAO sont déctectées à l'aide des détecteurs électroniques.

okay

Vulgarisation du Plan National de Mise en œuvre de la Convention de Stockholm sur les Polluants Organiques Persistants au Burundi révisé et actualisé

En date du 2 juin 2020, il s'est tenu aux enceintes de l'Hôtel la Palmeraie, un atelier de Vulgarisation du Plan National de Mise en œuvre de la Convention de Stockholm sur les Polluants Organiques Persistants (POPs) au Burundi révisé et actualisé. Cet atelier a été organisé à l'intention des services techniques provinciaux en charge de l'environnement. 

Atelier de formation des déclarants des agences en douanes sur la protection de la couche d'Ozone et le climat

L'Office Burundais pour la Protection de l'Environnement (OBPE)  en collaboration avec le Bureau National Ozone (BNO) a organisé en date du 21/04/2020 au Restaurant Chez André, un atelier à l'endroit des déclarants des agences en douanes pour échanger sur la protection de la couche d'Ozone sur le climat en reduisnat progressivement les importations des Substances Appauvrissant la couche d'Ozone (SAO) spécialement les Chloro Fluoro Carbones (CFC). Cet atelier s'incrit dans le cadre du Protocole de Montréal que le Burundi ratifié.

 

Sensibilisation de la population de certaines collines de la commune Bukeye qui touchent sur le Parc National de la Kibira sur l'importance socio-économique du Prinus africana

En date du 16 avril 2020, il s'est tenu dans la salle des réunions de la commune Bukeye, une séance de sensibilisation de la population de certaines collines qui touchnet sur le Parc national de la Kibira sur l'importance socio-économique de l'espèce Prinus africana. Cette séance a été organisée dans le cadre du projet "Renforcement des capacités des parties prenantes en vue d'une gestion durable du Prinus africana.

Capitalisation des expériences acquises en matière de gestion efficace des aires protégées et de collaboration avec les communautés locales dans le cadre du Projet de Restauration et de Résilience du Paysage du Burundi (PRRPB)

En dates du 18 au 19 mars 2020, il s'est tenu à Bururi, un atelier de capitalisation des expériences acquises en matière de gestion efficace des aires protégées. Cet atelier a  été organisé dans le cadre du  Projet de Restauration et de Résilience du Paysage du Burundi (PRRPB). L'atelier a été mené en deux étapes. Des présentations sur les différentes réalisations dans le cadre des projets PADZOC et BIODIVERSITE  ainsi que les résultats issus de ces réalisations. Ces présentations ont été complétées par une visite sur terrain pour s'enquérir de l'état des lieux de ces réalisations.

logo
L’Office Burundais pour la Protection de l’Environnement a été créé par décret N° 100/240 du 29 Octobre 2014 portant création, missions, organisation et fonctionnement de l’Office.

Contact

Nous suivre sur:

Income Tax Planning

    View Service